» Un homme voulait apprendre l’art du tir à l’arc. Il s’entraîna avec ardeur, et cherchait un maître capable de le faire évoluer. Un jour, il passa à côté d’un jardin ; il avait dans ce jardin une multitude de cibles avec des flèches plantées en leurs centres. Il demanda alors au propriétaire de lui enseigner son art. L’homme lui répondit : j’ai une technique secrète, au lieu de dessiner une cible et de viser après, moi je tire d’abord et je dessine la cible autour après  »

C’est pareil pour nous, cherchons nous la vérité ou notre vérité ?

Si nous avons la réponse, avant d’analyser le problème, c’est que nous ne cherchons pas « la » solution, mais « notre » solution.  »

 

(Le Sabbah de Novardok)

Source (b »h) : Yisraël Holubenny via FB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code