« Quiconque peut implorer la miséricorde divine pour son prochain, et ne le fait pas, s’appelle un fauteur.
Et si c’est un sage, il doit prendre plus encore à cœur la souffrance d’autrui. »

 

(Guémara Béra’hot 12b – Paroles de Rabba bar ‘Hanina au nom de Rav)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code