» Grâce à D. (b »h), que nous ayons des défauts, car sinon, nous ne serions déjà plus de ce monde.
Le véritable défaut est celui de ne pas s’investir dans l’amélioration de son caractère. »

[le Rav Moché Kauffman]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code