La notion de vol chez nos Sages …

+ La notion de vol chez nos Sages …

Nous allons voir 2 exemples : un chez le Rav Israël Salanter (1810-1883) et un chez le ‘Hafets ‘Haïm (1839-1933), afin d’appréhender, à notre niveau, l’extrême exigence de ces 2 géants de l’histoire du monde, dans le domaine du vol.

1°/ Lors d’un de ses voyages, le rav Israël Salanter est arrivé, par une froide journée d’hiver, dans une auberge, et ce en compagnie d’un rav.
Ce rav a ouvert la porte de l’auberge, et a attendu que le rav Salanter entre en 1er.

En toute hâte, le rav Salanter a fermé la porte, et a dit :
« Nous sommes dans un cas de doute afin de savoir qui doit honnorer qui [afin d’entrer en 1er dans l’auberge].
Mais en laissant la porte ouverte, nous laissons sortir la chaleur de la maison, et cela est pour sûr du vol.
Rien ne peut justifier de faire cette interdiction, même pas l’acte positif d’honorer un sage. »

2°/ Des Rabbanim se sont rassemblés pour discuter de questions importantes concernant le peuple d’Israël.
Afin de noter les décisions qui seraient prises, l’un des participants, voyant une feuille de papier dans la salle, la prit et s’apprêta à écrire.

Le ‘Hafets ‘Haïm l’arrêta net :
« Savez-vous qui est le propriétaire de cette feuille?
Avez-vous reçu la permission de l’utiliser?
Sachez qu’un vol pareil crée un ange qui a la force de démolir la moitié de la ville de Petersbourg! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code