Héro d’un jour, héro de tous les jours …

+ Au début de la guerre du Golfe (en 1991), le Dayan Aharon Dunner demanda au rav Chakh :
« Que devons-nous recommander de faire aux personnes d’Amérique, d’Angleterre et du reste de l’Europe?
Elles veulent faire téchouva, elles veulent faire quelque chose! »

Le rav Chakh répondit :
« Dites-leur de prendre de petits engagements qui ont un sens pour elles et qu’elles maintiendront durant les 3 prochains mois. »

Il s’engagea lui-même, durant cette période, à réciter le birkat hamazone à partir d’un texte lorsqu’il dînait chez lui.

–> Le rav Dessler dit qu’une ascension spirituelle réussie suppose de petits degrés de progression quotidiens, qui amènent peu à peu à des niveaux de plus en plus élevés (à l’image de la vision de Yaakov : « une échelle dressée sur la terre dont le sommet touchait le ciel »).

=> Ce qui compte ce n’est pas à quel niveau de l’échelle nous nous trouvons, mais combien de barreaux nous avons grimpé par nos efforts constants, et celà par rapport à ce que D. nous donne la possibilité de faire.

Tant qu’il y a de la vie, il y a des marches à monter, une après l’autre, sans espérer prendre l’ascenceur …
Notre seul « ennemi » potentiel dans la vie, c’est nous-même …
[= arrêtons de mettre autant d’efforts pour espérer en faire moins, arrêtons de se mentir, s’anesthésier la vie, dépendre du regard des autres, …]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code