« Si tu prends ce qui ne t’appartient pas, tu seras privé de ce qui t’appartient. »

[Déré’h Eréts Zouta – chapitre 3]

–> Le ‘Hafets ‘Haïm fait remarquer qu’il faut être sot pour penser qu’en volant/lésant autrui on aura un sou de plus que ce qui nous a été alloué à Roch Hachana.
Au contraire, nos Sages (guémara Soucca 29b) nous disent que le fait de priver son prochain/voisin de ce qui lui revient, aura comme châtiment de nous voir privés de ce qui a été décrété pour nous (nos gains légitimes).

On y perd sur tous les tableaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code