Israël : être tout petit, pour agir infiniment grand …

+ Israël : être tout petit, pour agir infiniment grand …

Observons  le mot : Israël (ישראל).

On remarque qu’il commence par la plus petite lettre de l’alphabet hébreu : le youd (‘), et se finit par la lettre la plus grande : le lamed (ל).

Il est écrit dans la Torah :
– « Ce n’est pas parce que vous êtes plus nombreux que tous les peuples que D. vous a désirés, et vous a choisis, car vous êtes le moins nombreux de tous les peuples. » (Vaét’hanan 7 ;7)
– [D.dit  à Avraham] « Je ferai de toi un grand peuple ; Je te bénirai, j’agrandirai ton nom » (Lé’h Lé’ha 12 ;2)

A l’image du youd, il faut se faire petit ( = humilité) et vivre en tant que juif (le youd renvoie à yudden, yéhoudi = à un juif) …
… c’est alors, à l’image du laméd ( = verbe hébreu signifiant : enseigner), que notre grandeur consistera à enseigner/proclamer, au monde environnant, par notre exemplarité, la grandeur et l’unicité de D.

=> Israël = on construit dans la petitesse/la discrétion afin de permettre à l’infiniment grand : Hachem, de pouvoir se dévoiler clairement aux yeux de tous.

D’ailleurs, il est intéressant de constater que le mot ישראל peut se recomposer comme suit :
-> ראש לי (roch li) = ma tête = on a D., nos Sages, … = on reconnaît par notre conduite (conforme à la Torah) qu’on a un D. unique
-> ישר אל (yachar kEl) = face à D. = on doit constament être dirigé vers D. quelques soit nos actes
-> שיר אל (shir kEl) = chanson de D. = on doit au travers nos actions chanter/proclamer la grandeur de D.
->  אר שלי (or shéli) = ma lumière = on doit illuminer par nos actes l’obscurité pour y révéler toute la beauté de D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code