Mais où est donc cet enfant dont tant de générations se soucient ?

+ Un Shabbath, à l’issue du 3e repas, le Rabbi Bounim de Pshiskha, probablement hanté par l’angoisse de quitter l’atmosphère sacrée du jour de repos, sermonna ses adeptes : « Demain, vous retournerez au travail. Avec tant d’ardeur, tant d’énergie, tant d’efforts, que je me demande pourquoi.
Vous me direz que ce n’est pas pour vous, mais pour l’avenir et le bien-être spirituel de votre enfant.
Et lui, à son tour, dira qu’il travaille si laborieusement pour l’épanouissement de son propre enfant qui, à son tour travaille pour le sien … »

Après une courte pause, il ajouta : « Mais où est donc cet enfant dont tant de générations se soucient? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code