++ Les femmes & la circoncision …

–> Il est écrit dans la guémara (avoda zara 27a) :
« Une femme est considérée comme si elle était circoncise. »

–> La conférencière Esther Kosofsky a dit (1) :
« Les hommes portent une kippa sur la tête pour perpétuellement se souvenir de la présence de D.
Le mot en Yiddish pour kippa, yarmulke signifie ‘crainte du Ciel’ ou ‘crainte du Roi’.
Les femmes n’ont pas besoin d’en porter, parce qu’elles ont une compréhension naturelle [de ces notions].

De même, la circoncision est un signe physique du lien qui unit l’homme et D.
Les femmes n’ont pas besoin d’avoir un signe sur leur corps pour leur rappeler que D. attend certaines choses de leur part, parce qu’elles sont nées avec une sensibilité spirituelle.

Ces explications proviennent du Talmud ; elles ne viennent pas juste d’être exprimées pour s’opposer à la société moderne.  »

(1) : dans une interview parue dans le journal américain : EnlightenNext (édition automne-hiver 1999)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code