Le reproche …

+++ Le reproche …

–> Le Rabbi Yossef Its’hak de Loubavitch disait :
« Avant d’opérer un malade, D. nous en préserve, on anesthésie le membre afin de réduire au maximum la douleur.
Et bien, il en va de même pour l’opération de l’âme – le reproche : il faut épargner autant que possible la souffrance. »

Le Rabbi a aussi écrit :
« Le reproche, c’est une injection.
Avant de l’administrer, il faut stériliser soigneusement la seringue, l’aiguille et la région à piquer.
Et après l’avoir administré, effacer toute trace de blessure.
Mesures vitales, faute de quoi on risque d’introduire un microbe ou un corps étranger et provoquer d’autres maladies. »

–> « L’art du reproche, c’est feindre de l’adresser à la mauvaise personne (qui ne s’en formalisera pas) en présence de celui qu’il vise réellement.
Ainsi, on aura atteint sa cible sans humilier qui que ce soit. »
[Le Tséma’h Tsédék]

–> « Tu vois ton ami pécher?
Assure-toi d’abord que tu ne commets pas toi-même ce péché. »
[Rabbi Yaakov de Polnau]

–> « Il est difficile de réprimander, mais bien plus de se taire. »
[Rabbi Yossef Its’hak de Loubavitch]

–> « Aime la critique, car elle te ramène à ton juste rang. »
[Rabbi Chalom Dov Ber de Loubavitch]

2 Comments

  1. Pingback: Aux délices de la Torah

  2. Pingback: Aux délices de la Torah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code