Pourim & l’étude de la Torah

+ Pourim & l’étude de la Torah :

-> Le Rama (Darchei Moshe 695) enseigne que l’obligation de faire un grand festin à Pourim, découle du fait que c’est un jour où l’on reçoit la Torah (yom matan Torah), à l’image de Shavouot.
Il écrit ensuite que nous devons étudier la Torah à table avant de commencer le festin de Pourim.
[en l’étudiant à ce moment, nous montrons clairement que c’est elle que nous célébrons!]

-> Le Yessod véChorech haAvoda (chaar hamifkad chap.6), cite le midrach Shochar Tov, qui affirme que Haman a décrété que les juifs ne pouvaient pas étudier la Torah.
Ainsi, si nous festoyons à Pourim, c’est en partie car nous avons actuellement la possibilité de l’étudier [preuve de notre victoire totale sur Haman, et de l’éternité de la Torah].

[« Pour les juifs, il y avait lumière et joie » (méguilat Esther 8,16)
Selon nos Sages (Méguila 16b) : « la lumière c’est la Torah » (ora zé Torah).
=> Puisqu’il y avait de nouveau la Torah, alors par conséquent il y avait de la joie véritable! ]

-> Haman était un descendant de Amalek.
Rabbi Chmouël Rovosky dit qu’en étudiant la Torah à Pourim, nous développons notre conscience que pour mettre à mort notre yétser ara (le Amalek en nous!), il faut s’armer de la Torah.

<———->

-> Le Steïpler (Binyan Olam – chap.15) nous apprend qu’une personne qui étudie durant les moments où la majorité des gens n’étudie pas, aura davantage de réussite dans son étude. En effet, il lui sera possible d’accomplir en peu de temps, ce qui normalement en prendrait beaucoup plus.
Pourquoi cela?

Le rav Kareleinstein apporte 2 raisons :
1°/ Lorsque tout le monde n’étudie pas, alors il nous est un peu plus difficile de se mettre sérieusement à étudier, et ainsi nous obtenons un salaire plus important, selon le principe que la récompense est proportionnelle à l’effort investi.

2°/ A chaque instant, Hachem envoie dans le monde un certain montant d’aide Divine pour ceux qui étudient la Torah.
Dans les moments où peu de personnes étudient (ex: Pourim, veille de Shabbath, vacances des yéchivot, …), le « gâteau » est réparti en moins de personnes, qui auront alors toute une plus grosse part d’aide Divine.

[=> Moins de juifs étudient la Torah, plus celui qui le fait sera aidé par Hachem. Quelle opportunité!]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :