« Hachem, votre D., … ne favorise personne et ne prend pas de cadeau corrupteur » (Ekev 10,17)

-> « Ne prend pas de cadeau corrupteur » = selon nos Sages cela signifie que Hachem ne prend pas une mitsva pour contrebalancer une faute.

Les mots : « yika’h cho’had » (יִקַּח שֹׁחַד – prend de cadeau corrupteur) ont la même valeur que : « mitsva béavéra » (מצוה בעבירה – une mitsva contre une faute).

[Kéren léDavid]

[« Je fais si bien telle et telle mitsva, alors sûrement Hachem acceptera que je puisse être plus léger avec d’autres! »
La Torah nous enseigne que : D. n’accepte pas une telle corruption de notre part! ]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :