« J’endurcirai le cœur de Pharaon … et Pharaon ne vous écoutera pas » (Vaéra 7,3-4)

=> Est-ce que cela signifie qu’il n’avait plus de libre arbitre?

-> Le Rambam (Hilkhot Téchouva 6,3) et le rav ‘Haïm de Volozhin écrivent que parfois les fautes d’une personne sont si importantes qu’elle reçoit la pire de toutes les punitions : être empêché de faire téchouva afin qu’elle meurt coupable sans parvenir à expier ses fautes.

Comme exemple, ils citent Pharaon, car il a d’abord fauté intentionnellement par cruauté mettant en esclavage toute la nation juive, et refusant de les libérer.
Une partie de sa punition, a été que Hachem a endurci son cœur et lui a refusé la capacité de changer d’avis afin qu’il puisse être puni jusque qu’il soit contraint de libérer les juifs.

-> Le ‘Hafets ‘Haïm et le rav ‘Haïm de Berlin maintiennent que Hachem ne retire jamais le libre arbitre d’une personne.
Ils expliquent que Hachem a retiré de Pharaon l’aide Divine qui est disponible à toute personne qui souhaite se repentir.
Néanmoins, le libre arbitre de Pharaon était intact, et bien que cela lui soit plus difficile car sans assistance Divine, s’il le voulait vraiment, il avait toujours la capacité de changer son esprit.

-> Le Radak (Chmouel 1 2,25) écrit que si les fautes de quelqu’un sont trop importantes, Hachem va lui retirer sa capacité à se repentir, pour le punir et qu’il serve de dissuasion pour les autres afin qu’ils évitent de suivre ses mauvaises conduites.
Cependant, il ajoute que s’il fait une téchouva de tout son cœur, et qu’il manifeste publiquement qu’il s’est repenti de ses mauvaises voies, alors sa téchouva sera acceptée.

<———->

-> Le cœur de Pharaon a été endurci et les portes de la téchouva scellées devant lui.
Néanmoins, j’envie Pharaon pour l’incroyable kidouch Hachem qu’il a entraîné (indirectement) par son obstination.
[le Kédouchat Lévi – Rabbi Lévi Its’hak de Berditchev]

-> Pharaon favorisa le repentir des juifs davantage que de nombreux jeûnes.
La Torah dit donc littéralement : « Pharaon rapprocha (ik’riv) » (Béchala’h 14,10) = il rapprocha Israël de son Père céleste.
[Méam Loez – Béchala’h 14,13-14]

-> Dans la méguilat Esther, il est écrit : « Le roi ôta son anneau de sa main et le remit à Haman » (v.3,10)

Nos Sages (guémara Méguila 14a) commente :
« Plus grande fut la cession de l’anneau royale [à Haman] que les 48 prophètes et 7 prophétesses qui livrèrent leurs messages aux enfants d’Israël sans parvenir à les remettre sur le droit chemin, alors que le fait d’avoir ôté l’anneau royal les ramena sur la bonne voie. »

<———->

+ « Jusqu’à quand vas-tu refuser de te soumettre devant Moi? » (Bo 10,3)

-> Le verset ne dit pas : « Jusqu’à quand ne vas-tu pas te soumettre », mais plutôt : « vas-tu refuser de te soumettre ».

En effet, Hachem ne reproche pas à Pharaon de ne pas se plier, d’autant qu’Il a Lui-Même endurci son cœur l’empêchant par-là de se soumettre. Mais malgré tout, Pharaon aurait pu et aurait dû néanmoins vouloir obéir à Hachem.

C’est là où se situait toute la faute de Pharaon : il a refusé de se soumettre, il ne témoigna d’aucune volonté positive. Hachem lui a certes endurci le cœur, mais lui, au lieu de regretter cette situation et d’espérer s’attendrir, au contraire il se réjouit d’avoir ce cœur dur, en en devenant même arrogant!

=> Même si un homme n’arrive pas à vaincre son mauvais penchant, il doit tout au moins désirer y arriver, avoir honte de cette situation puisque désirant tout au fond de son cœur s’annuler devant le Maître du monde [Hachem].
[Sfat Emet]

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :