Compatir à la détresse d’autrui

+ « D. dit à Noa’h : « la fin de toute chair est venue devant Moi, car la terre est remplie de brigandage à cause d’eux »  » (Noa’h 6;13)

Rachi = D. a décidé la condamnation des habitants de la terre à cause du vol.
Guémara Sanhédrin (108a) = « Viens et vois comment est grande la force du vol. La génération du déluge a transgressé toutes les prescriptions qui lui avaient été faites, mais finalement, elle n’a été détruite qu’à cause du vol. »

De tous les crimes commis par la génération du déluge, seul celui du « pillage » a scellé sa condamnation.
Et pourtant, ils commirent des crimes apparemment bien plus graves : meurtres, incestes, …

== Seul celui qui compatit à la détresse d’autrui est digne de compassion, or celui qui vole sans retenue n’en mérite aucune.

 

 Sources : le site OrIsraël.fr + le livre « Guévourot aTorah » de Gabriel Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code