« Personne ne se voyait l’un l’autre ; personne ne quitta sa place pendant 3 jours ». (Bo  10;23)

Selon le ‘Hidouchei HaRim = les pires ténèbres sont celles où l’homme refuse de voir son prochain souffrir et de l’aider.
Quand l’homme ignore la détresse de son prochain, lui-même devient incapable de quitter sa place.

Source (b »h) : le livre « Mayana chel Torah » du Rav Alexander Zoucha Friedman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code