+ « Pour toi, tu ordonneras (tétsavé) … » (Tétsavé 27;20)

Le mot tétsavé (תצוה) contient les initiales de l’expression : tsa’akat adal takchiv vétochia (צעקת הדל תקש’ב ותוש’ע) = « tu es attentif au cri du pauvre » .

Notre paracha traite de l’allumage de la ménora qui fait allusion à la Torah.
Ainsi, on ne peut sous prétexte d’étudier la Torah, être sourd au cri de celui à qui il faut porter secours.

L’étude de la Torah ne dispense pas d’être attentif à apporter aide et soutien à celui qui est dans le besoin …

 

Source (b »h) : issu du livre « Guévourot aTorah » de Gabriel Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code