« Quelqu’un qui désigne des fautes chez les autres souffre lui-même de ce défaut. »

(Traité Kiddouchim 70a)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code