« Il dit, avec le livre, que retourne sa mauvaise pensée … » (Méguilat Esther 9;25 – traduction littérale)

 Le Gaon de Vilna a donné le conseil suivant pour échapper aux pensées indésirables au moment de la prière :
== Il incombe de garder son regard fixé sur le texte et de prier.

Où y est-il fait allusion?
Précisément dans ce verset = Il incombe de « dire avec le livre », et c’est alors que « retourne sa mauvaise pensée … »

 

Source (b »h) : dvar Torah issu du livre « Talélei Orot » du Rav Yissa’har Dov Rubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code