« Celui qui se livre à la colère est comparable à un idolâtre »
(Chabbath 105b)

==> « quand il s’emporte, sa foi l’abandonne, car s’il croyait que ce qui lui arrive est voulu par D., il ne se mettrait pas en colère. »
(Séfer haTanya)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code