Coutume de porter des bougies au mariage …

+ Coutume de porter des bougies au mariage …

Pourquoi les 2 personnes qui accompagnent le ‘hatan et la kalla à la ‘houpa portent chacune une bougie?

Le terme hébraïque pour une bougie est nér (נר), et a une valeur numérique de 250.
Le fait d’allumer 2 bougies, renvoie à une valeur de 500, et au fait qu’il y a un total de 500 membres dans un couple (chez l’homme, il y en a 248, et chez la femme il y en a 252 – cf.guémara Béra’hot 45a).

Ainsi, les 2 bougies accompagnant chacun des mariés, ont pour message qu’à partir de ce maintenant, ils sont une « même chair » (cf. Béréchit 2;24), c’est-à-dire composés de 500 membres, en souhaitant qu’ils puissent le rester jusqu’à 120 ans (b »h).

L’objectif principal du mariage est de mettre au monde des enfants.
La 1ere mitsva que D. a ordonné à Adam et ‘Hava était « pérou ourvou » (fructifiez et multipliez-vous – פרו ורבו – Béréchit 1;28).
On remarque que ces 2 mots ont une valeur numérique de 500 (= même valeur que 2 bougies).

 
 
Source (b »h) : traduction & adaptation personnelle d’un commentaire de Rabbi Moshe Bogomilsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code