+ Pour la petite histoire …

Il y a quelques années, la calomnie du fait que les juifs tuaient des non-juifs afin de mélanger le sang obtenu avec les matsot, était très répandue.

Il y a eu une fois un débat entre un rabbin et un prêtre.
Le prêtre disait que les initiales des 10 plaies (Détsa’h – Adach – Béachab) faisaient allusion à l’attitude des juifs, étant l’acronyme de :
– Dam tséri’him koulanou = nous avons tous besoin de sang ;
– Al dévar shé’aragnou = parce que nous avons tué ;
– Ben El ’Haï bachamayim = le fils de D.

Le Rabbin, représentant de la communauté juive, lui a répondu immédiatement, qu’au contraire cela faisait allusion à :
– Dovrim tsorerénou kazav = nos ennemis parlent de façon mensongère ;
– Alilat dam shéker = les calomnies concernant le sang sont fausses ;
– Bné Avraham ‘halila bézot = les fils d’Avraham n’auraient jamais fait une telle chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code