As-tu de quoi mourir?

Le ‘Hafets ‘Haïm répétait fréquement :
« On dit souvent : « Je n’ai pas de quoi vivre » …
La question qu’il faut se poser, c’est : « As-tu de quoi mourir? »
Il faut se munir de provisions pour ne pas arriver là-haut les mains vides! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code