Humilité & connaître sa place …

+ Humilité & connaître sa place … 

—> “Je sais que j’ai une capacité mentale de 1 000 personnes, et c’est pour cela que mon obligation de servir D. est celle de 1 000 personnes.”
[rav Israël Salanter]

—> Après avoir résolu une difficulté dans un Rambam, Rav Israël Salanter s’est évanoui.
Après avoir repris ses esprits, il s’expliqua :
“Si j’ai un tel talent, c’est que j’ai une responsabilité énorme.
La court Céleste va me demander, pourquoi je n’ai pas fait faire Téchouva au monde entier!”

<————————————->

-> Il faut prendre soin de ne jamais se comparer aux autres parce que chacun de nous est jugé selon les capacités qui lui ont été données. Un homme ne pourra pas se dire : « J’étais supérieur à tous ceux que je connaissais ». Quelle importance? Ce qui est important, c’est de se demander : « Est-ce que je fais vraiment tout ce que je peux faire? »

Au Ciel, peu importe combien un homme a étudié, ce qui compte, c’est comment chacun a utilisé ses capacités.

Rabbi Moché Feinstein a étudié tout le Chass 300 fois, et le Choul’han Aroukh avec ses commentaires : 400 fois.

Il aurait pu se dire : « Je suis un des grands décisionnaires en halakha de la génération (ce qui prend un temps énorme), j’ai déjà étudié beaucoup plus que les autres, … ». Mais non, il se comparaît à lui même, à ses capacités propres, afin de les mettre au grand jour. Page après page, mot après mot, …

Tant qu’il y a de la vie, il a encore à avancer vers Hachem, centimètre après centimètre, …

<—————————>

-> « Hachem ne demande pas l’impossible à Ses créatures » [guémara Avoda Zara 3a]

Chaque homme ne devra rendre des comptes que sur ce qu’il était capable de faire, pas davantage.

2 Comments

  1. Pingback: L’humilité – Quelques réflexions de nos Sages | Aux délices de la Torah

  2. Pingback: L’orgueil – Quelques citations de nos Sages | Aux délices de la Torah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code