S’épargner les souffrances précédant la venue du Machia’h …

+ « Que faire pour s’épargner les souffrances de l’époque précédant la venue du Machia’h?
Rav Eliezer répondit à ses élèves : ‘Il faut se consacrer à l’étude de la Torah et aux actes de générosité/bonté.’  »
[guémara Sanhédrin 98b]

 

Nous allons voir 2 explications …

1°/ Que d’efforts nous avons à fournir pour nous améliorer dans ce domaine et pour apprendre à donner!
La nature de l’homme est de s’aimer lui-même … la jalousie est imbriquée dans son être depuis sa conception …
Que de peine il doit se donner pour changer cette nature et apprendre à donner! »

 [paroles du Rav Yé’hezkel Levenstein – Mofet Hador – chap.15]

 

2°/ Le rav El’hanan Wasserman rapporte (1) que son maître le ‘Hafets ‘Haïm disait :
« Se ‘consacrer’ signifie qu’il faut s’y investir avec un dévouement total.
On doit se dévouer pour la Torah et les actes de générosité comme on se dévoue pour ses affaires, de tout son coeur et de toutes ses forces.
C’est alors que nous serons délivrés … »

=> Observons avec quelle force nous sommes capable de faire certaines choses qui nous tiennent à coeur, et essayons d’en faire de même avec autrui, dans l’étude de la Torah …

(1) : Ikvata déMéchi’ha 24

 

 

Source (b »h) : compilation personnelle issue du livre « Matsmia’h Yéchoua » du Rav Alexander Aryéh Mandelbaum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code