+ « Accroître son argent et son or, multiplier tous ses biens … » (Ekev 8;13)

Un juif vint s’enorgueillir de sa richesse auprès du ‘Hafets ‘Haïm.
Celui-ci lui répliqua : « Si D. t’a comblé de richesses et de moyens, tu as certainement la possibilité de te libérer quelques heures par jour pour te consacrer à l’étude de la Torah.

Le riche de répondre : « Mes affaires ne me laissent pas une minute de disponibilité. »

Le ‘Hafets ‘Haïm lui rétorqua : « Alors tu n’es qu’un pauvre misérable, car il n’est pire indigent/nécessiteux, que celui qui ne trouve pas le temps pour progresser dans l’étude. »

Source (b »h) : le livre « guévourot aTorah » du rav Gabriel Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code