« La liberté de choisir le bien suppose l’existence du libre accès au mal.
Et le niveau de bien qui peut être manifesté est en proportion directe avec l’intensité de l’horreur que le mal peut générer. »

[Rav Akiva Tatz]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code