+ « Car ce n’est pas une parole vide pour vous (mikèm – מִכֶּם) »  (Haazinou 32;47)

La guémara Yérouchalmi (Péa 1,1) commente : elle n’est pas vide, pour vous ; mais si elle est vide c’est : « à cause de vous » (מִכֶּם).

Le ‘Hafets ‘Haïm illustre cet enseignement ainsi :
Il y a des gens qui n’observent pas des mitsvot comme celles des tsitsit ou des téfiline, parce qu’elles leur paraissent dépourvues de sens.
Il ne faut pas croire que les téfiline sont devenues trop petites pour leurs têtes bouffies.
C’est au contraire leurs têtes qui se sont rétrécies, de sorte que les téfiline n’y tiennent plus.

Les mitsvot nous vont parfaitement!!
Et si quelqu’un vient leur chercher des défauts et les trouve « vides », c’est chez lui que quelque chose ne va pas, et non chez elles.

Source (b »h) : compilation personnelle issue du « tal’lé orot » du Rav Yissa’har Dov Rubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code