Souccot, la fête de la véritable joie …

+ Souccot, la fête de la véritable joie …

« Tu célébreras la fête de Souccot … quand tu rassembleras tes récoltes de ta grange et de ton pressoir.
Tu te réjouiras pendant la fête avec tes fils et tes filles … et avec l’étranger, l’orphelin et la veuve qui sont dans tes murs. »  (Dévarim – Ré’é – 16;13-14)

Rassembler les produits abondants de la terre est vraiment un moment de bonheur (b »h : satisfaction personnelle de voir les fruits de beaucoup d’efforts/sacrifices, satisfaction de sécurité d’avoir de quoi vivre dans le futur, …).

A ce moment de récolte de nos bénéfices, la Torah nous rappelle que la joie véritable ne peut être atteinte que lorsque nous partageons nos bienfaits avec les autres, et en particulier lorsque nous nous sommes assurés que ceux qui ont moins de chance que nous, ont tout ce qu’il leur faut pour pouvoir, eux aussi, se réjouir.

Les plaisirs matériels que nous goûtons sont très fugitifs et bien vite oubliés.
Savoir que nous avons aidé les autres à apprécier la vie est un plaisir qui dure bien plus longtemps.

En effet, pensez à l’une des choses agréables que vous avez vécues la semaine dernière. Quelle satisfaction vous procure-t-elle aujourd’hui?

A présent, pensez à quelque chose que vous avez fait, il y a des années, pour venir en aide à quelqu’un.
Le sentiment agréable que vous avez ressenti alors, persiste encore …

==> Une joie égoïste, n’est pas une joie véritable.

Source (b »h) : dvar Torah du rav Avraham Twerski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code