« Une femme illumine les yeux de son mari, et le fait tenir sur ses jambes. »

[guémara Yébamot 63a]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code