La force par 3 du Shabbath …

+ La force par 3 du Shabbath …

Dans la Torah, seulement 3 mitsvot sont appelées : un signe/un symbole (אוֹת).

En effet, il y a :
-> le Shabbath (בֵּינִי, וּבֵין בְּנֵי יִשְׂרָאֵל–אוֹת הִוא, לְעֹלָם: כִּי-שֵׁשֶׁת יָמִים, עָשָׂה יְהוָה אֶת-הַשָּׁמַיִם וְאֶת-הָאָרֶץ, וּבַיּוֹם הַשְּׁבִיעִי, שָׁבַת וַיִּנָּפַשׁ = Entre moi et les enfants d’Israël c’est un symbole perpétuel, attestant qu’en six jours, l’Éternel a fait les cieux et la terre, et que, le septième jour, il a mis fin à l’œuvre et s’est reposé. » – Chémot 31,17)

-> la brit mila = la circoncision (וּנְמַלְתֶּם, אֵת בְּשַׂר עָרְלַתְכֶם; וְהָיָה לְאוֹת בְּרִית, בֵּינִי וּבֵינֵיכֶם = Vous retrancherez la chair de votre excroissance, et ce sera un symbole d’alliance entre moi et vous. – Béréchit 17,11)

-> les Téfiline (וְהָיָה לְךָ לְאוֹת עַל-יָדְךָ, וּלְזִכָּרוֹן בֵּין עֵינֶיךָ, לְמַעַן תִּהְיֶה תּוֹרַת יְהוָה, בְּפִיךָ: כִּי בְּיָד חֲזָקָה, הוֹצִאֲךָ יְהוָה מִמִּצְרָיִם = Et tu porteras comme symbole sur ton bras et comme mémorial entre tes yeux afin que la doctrine du Seigneur reste dans ta bouche, que d’un bras puissant, l’Éternel t’a fait sortir de l’Égypte. – Chémot 13,9)

Le Shabbath renvoie au fait que D. a créé le monde, la brit mila renvoie au fait que cet acte de créer se poursuit par la naissance, et les Téfiline renvoient au fait que D. est impliqué dans notre histoire à tout moment (à l’image de notre sortie d’Egypte).

Le Shabbath est à l’origine de tous ces signes, il en est le plus important, et il les contient tous.
En effet, le mot Shabbath (שבת) est l’acronyme de :
-> שבת (Shabbath) ;
-> ברית (Brit mila) ;
-> תפילים (Téfiline).

————————————————————————————————–

++ Supplément :

Le Séfer Mitsvot Guédolot (mitsva positive n°3) dit :
« Des 613 mitsvot, aucune d’elles n’est considérée comme un signe et un témoignage, à l’exception de 3 mitsvot : la Brit mila, le Shabbath, les Téfiline.
Au sujet de chacune d’elles, la Torah dit qu’elle est véritablement un signe et un témoignage pour Israël, en disant que les juifs sont les serviteurs de D.

[Il est un principe : ] « Sur la base de 2 témoignages, un fait est établi. »
En tant que tel, un juif n’est pas véritablement juif, à moins d’avoir 2 témoins qui abondent dans ce sens.
Par conséquent, le Shabbath et les fêtes, un homme est dispensé du port des Téfiline parce que le Shabbath en lui-même est appelé un signe.
Il est suffisant, donc, qu’il y ait 2 témoins de sa judéïté : le Shabbath et la brit mila.

Mais durant la semaine, une personne est obligée de porter des Téfiline afin d’avoir 2 témoins : le signe des Téfiline et le signe de la brit mila … « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code