Le désespoir

+ Le désespoir – d’après rabbi Na’hman de Breslev :

1°/ Le mot : « oyvé’ha » (tes ennemis – איבך) est l’acronyme de : « il n’y a pas de [raison d’avoir du] désespoir dans le monde. Du tout! » (én yéouch baolam klal – אין יאוש בעולם כלל).

=> Quoiqu’il puisse se passer dans notre vie, nous n’avons absolument aucune raison de désespérer. En effet, en tant que juif nous avons papa Hachem en permanence à nos côtés, et rien ne peut nous arriver s’Il n’a pas émis un décret en ce sens!

Le yétser ara cherche à générer en nous une forme de désespoir, car un tel état d’esprit nous empêche de se rapprocher de D., et d’atteindre nos véritables objectifs dans la vie.

<—>

2°/ Le terme : « yéouch » (désespoir – יאוש) a une valeur numérique de : 317.
Le mot : Eliézer (אליעזר), qui est la combinaison de : « kEli » (mon D. – אלי) et « ézer » (mon aide – עזר), a une guématria de : 318, ce qui est un de plus que le désespoir.

=> Lorsque l’on est dans un état où l’on arrive à désespérer de la vie, il faut s’élever d’un = c’est-à-dire ajouter en face de nous Un, se rattacher de l’Unique (notre papa Hachem).
En effet, tant que l’on est persuadé que : « D. est mon aide! » (Eliézer), qu’à chaque instant Il nous chouchoute et qu’Il ne nous abandonnera jamais, alors il n’y a pas de raison de désespérer de notre vie.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :