Le Cohen Gadol après Kippour

+ Le Cohen Gadol après Kippour :

-> A la sortie de Yom Kippour, le Cohen Gadol ne parvenait pas chez lui avant ‘hatsot (le minuit juif), et ce en raison des très nombreuses personnes voulant lui embrasser ses mains avant de rentrer à la maison.

[imaginez le Cohen Gadol qui réalise toute la journée dans le Temple un service très dense, où le moindre faux pas peut lui être mortel (au point où il était accroché à une corde, pour que l’on puisse récupérer son corps en cas de décès!).
Or, en se basant sur les horaires de cette année, cela implique que pendant une durée d’environ 5h30 après la fin de Kippour, des juifs se succédaient non-stop pour lui embrasser ses mains.
Et ce n’est qu’ensuite qu’il était libre de rentrer chez lui!]

[le Yaavets (Siddour Yaavets – Seder Avoda béMikdach) rapportant le témoignage d’un romain]

<—>

-> Le Yaavets rapporte également que le lendemain de Kippour, le Cohen Gadol faisait un grand repas et il y invitait ses amis et proches.
C’était une journée de fête pour lui, car il a pu sortir en paix du Saint des saints.

À propos kol26
rak kol26. Tous unique, tous unis!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :