Fils de Matriarches et de Patriarches …

« Comment puis-je maudire? D. n’a pas maudit. Comment puis-je éveiller la colère? D. n’éprouve pas de courroux. Car depuis ses origines, je le vois tel des rochers et des collines, je l’aperçois ». (Bakak ch. 23; v. 8-9)

Rashi : les Patriarches sont comparés à des rocs solides et les Matriarches, à des collines.
Ainsi, Bil’am déclare que lorsqu’il se penche sur les origines d’Israël, il les voit assis sur des bases solides, comme des rochers et des collines, car Israël est fidèle à ses ancêtres.

En quoi cela empêche-t-il Bila’m de maudire les juifs?

Les Patriarches sont : Avraham (אברהם), Yit’hak (יצחק ) et Yaakov (יעקב ).
Les Matriarches sont : Sarah (שָׂרָה), Rivka (רבקה ), Rachel (רָחֵל ) et Léa (לֵאָה).

On remarque que les 3 noms des Patriarches ont 13 lettres, et que les 4 noms des Matriarches ont aussi 13 lettres, soit un total global de 26 lettres, qui est la valeur numérique d’un des noms de D., le Tétragramme, qui renvoie à la miséricorde et à la pitié divine.

Yaakov a reçu ensuite un nom supplémentaire : « Yisrael » (ישראל), et si on ajoute les 5 lettres de ce nom au total précédent (26+5), on obtient 31, qui est la valeur numérique d’un des noms de D. : « keil »(lamed-aleph), qui renvoi à l’attribut de bonté de D. (comme il est dit dans les Téhilim 52;3 :  » ‘hésed ‘keil’ (lamed-aleph) kal ayom » = la bonté de D. me couvre constamment).

Ainsi, Bil’am a dit à Balak : « en raison du fait que leurs Patriarches et leurs Matriarches sont solidement connectés à l’attribut de miséricorde et de bonté, comment ma malédiction peut-elle avoir le moindre impact? »

Source : « védibarta bam » du Rabbi Moshe Bogomilsky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code