+ Le saviez-vous? – Kiddouch :

1°/ Kiddouch du vendredi soir (Béréchit ch.1 ; v.31 et  ch.2 ; v.1-3) :

יוֹם הַשִּׁשִּׁי וַיְכֻלּוּ הַשָּׁמַיִם וְהָאָרֶץ, וְכָל-צְבָאָם וַיְכַל אֱלֹהִים בַּיּוֹם הַשְּׁבִיעִי, מְלַאכְתּוֹ אֲשֶׁר עָשָׂה וַיִּשְׁבֹּת בַּיּוֹם הַשְּׁבִיעִי

– les 1eres lettres des 4 premiers mots forment le nom de D. (Tétragramme) dans son aspect de miséricorde ;
– à partir du youd du 2e mot (achichi), chaque 7e lettre permet de former le nom : Israël (ישראל).

Chaque jour de la semaine est tourné vers ce 7e jour (yom rishon = 1er jour = dimanche, …), véritable aboutissement, qu’est le Shabbath.

Ainsi, le kiddouch témoigne du fait que D. et Israël sont en tête-à-tête, sans rien pouvant/devant déranger ce moment de grande proximité.

Le Ben Ich ‘Haï (paracha Béchala’h) dit que l’étude de la Torah pendant Shabbath est 1 000 fois plus productive que durant la semaine.

La Torah répète à 12 reprises la mitsva du Shabbath, d’où l’importance attachée à ce commandement.
Nos Sages affirment que le respect du Shabbath équivaut à accomplir toutes les 613 mitsvot de la Torah, et le manque de respect à cette mitsva équivaut à la transgression de toute la Torah.
Le Gaon de Vilna considère chaque mot de Torah étudié, comme une mitsva.
Le Shabbath, chaque mot de Torah étudié devient 613 mitsvot!!!

Imaginez qu’un jour par semaine, votre salaire/revenu horaire soit multiplié par 613.
Que ferez-vous?
Est-ce le moment de dormir à maximum? de parler pour parler? …

 
2°/ Kiddouch du samedi : 

– « laasot ét aShabbath lédorotam. » (= pour pratiquer [les lois] du Shabbath pour leurs générations)

Pourquoi le mot ‘lédorotam’ est écrit sans un vav?

= sans le vav, on peut lire ce mot : ‘lédirotam’ (לְדֹרֹתָם) = leur lieux d’habitation.

Ainsi :
– « laasot ét aShabbath » = les juifs doivent tous s’efforcer de faire un Shabbath beau et magique
« lédorotam » = leurs maisons doivent être imprégnées de l’esprit de Shabbath.

 

 

Sources  : adaptation personnelle (b »h) : d’un commentaire issu du livre « pardess ména’hem » du Rav Ména’hem Berros (pour le kiddouch du soir) +  d’un commentaire sur Shabbath du Rabbi Moshe Bogomilsky (pour le kiddouch du samedi midi) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code