Guémara & Yétser ara

+ Guémara & Yétser ara :
b »h, voici quelques citations de la guémara sur le yétser ara …

–>Rav Na’hman fils de Rav ‘Hisda a expliqué :
« Pourquoi le mot vayitsèr (« D. forma/façonna [l’Homme] » – Béréchit 2 ;7) est-il écrit avec 2 youd ?
Parce que D. a créé 2 penchants (yétsarim) : le bon et le mauvais. »
[= guémara Béra’hot 61a]

–>Rabbi Lévi bar ‘Hama a rapporté cet enseignement de Reich Lakich :
« Il faut toujours provoquer le bon penchant, contre le mauvais ;
s’il parvient à le vaincre, c’est bien ; sinon, on doit réciter le Shéma.
Si on parvient ainsi à le vaincre, c’est bien ; sinon, on doit évoquer le jour de la mort ! »
[= guémara Béra’hot 5a]

–>Un tana de l’école de Rabbi Yichmaël a enseigné :
« Mon fils ! Si ce malpropre [le mauvais penchant] se porte à ta rencontre, tire-le à la maison d’étude ; s’il est comme une pierre, il s’effritera ; s’il est comme du fer, il se brisera en éclats ! »
[= guémara Soucca 52b]

–> « Telle est l’habilité du mauvais penchant : aujourd’hui, il incite l’homme à faire comme ceci, le lendemain, comme cela, jusqu’à ce qu’il l’amène à servir des idoles. »
[= guémara Shabbath 105b]

–> « Le mauvais penchant est doux au début, et amer à la fin. »
[= talmud de Jérusalem – Shabbath 14 ,3]

–> Rabbi Chmouel bar Na’hmi a déclaré au nom de Rabbi Yonathan :
« Le mauvais penchant incite l’homme à pêcher dans ce monde, et porte témoignage contre lui dans le monde à venir. »
[=guémara Soucca 52b]

Il est écrit dans les pirké avot (4,1) : Ben Zoma dit : « Qui est fort ? Celui qui domine son penchant ! » …

2 Comments

  1. Pingback: Aux délices de la Torah

  2. Pingback: Le Yétser ara | Aux délices de la Torah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code