La manne = l’ancêtre de nos bons gâteaux à l’huile et au miel …

+ La manne = l’ancêtre de nos bons gâteaux à l’huile et au miel …

« Qui n’est pas un lieu de semence, ni de figue, de vigne et de grenade. » (‘Houkat 20,5)

Pourquoi n’ont-ils pas mentionné l’olive à l’huile et le miel [de dattes] (qui sont aussi des fruits d’Israël) ?

Le Méchékh ‘Hokhma explique qu’ils ne sont pas cités parce que les saveurs de l’huile d’olive et du miel se trouvaient dans la manne, ainsi qu’il est écrit :
– « comme un beignet dans du miel » (Chémot 16,31) ;
– « et son goût était comme le goût d’une patisserie à l’huile » (Bamidbar 11,8).

C’est pourquoi, en revenant de la terre d’Israël, les explorateurs n’avaient rapporté que des raisins, des figues et des grenades.
Ils n’avaient pris ni olives, ni dattes, dont les enfants d’Israël connaissaient les goûts.

Source (b »h) : le « talelé Oroth » du rav Yissa’har Dov Rubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code