Shabbath = moment de yi’houd, d’intimité privilégié avec D. …

+ Shabbath = moment de yi'houd, d'intimité privilégié avec D. ...

Lorsque l'on rentre de la synagogue le vendredi soir, on est accompagné par 2 anges.
D'ailleurs, l'habitude avant de faire le Kiddouch est de chanter le : "Shalom Alé'hem".

Imaginez la scène, c'est Shabbath (vendredi soir), un moment d'une sainteté énorme, permettant une proximité avec D., et nous voilà revenant de la synagogue avec 2 anges, un de chaque côté.
On leur dit pour commencer : "Shalom Alé'hém" = bienvenue = Quel honneur nous avons de vous recevoir !!
Puis, on va finir en chantant : "Bétsétéh'ém léShalom" = Partez en paix = Veuillez nous laisser seul!!

=> Et oui, on va dire à nos 2 anges, laissez-nous seul à seul avec D.
=> Et oui, c'est ça Shabbath un moment privilégié de yihoud, d'isolement, d'intimité, de grande proximité personnelle avec D. ...

On s'habille bien, on mange bien, on décore la maison, on se déconnecte du monde environnant, ... pour mériter de vivre 24h intenses en union avec D.
Quelle chance, nous avons!!!
Vive le Shabbath!!
Merci D.!!!

Le Zohar dit que le pouvoir/la puissance des prières du Shabbath est le même qu'à Kippour.
Dommage d'attendre chaque année uniquement Kippour pour prier de tout coeur à D., profitons b"h aussi du pouvoir phénoménal du Shabbath, qui nous est offert chaque semaine.

Source (b"h) : inspiré d'un dvar Torah du rav Pinkous (dans son Néfech Chimchon)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code