+ La mila : au cœur du conflit entre Yichmaël et Israël …

-> Le Rav Yits’hak ‘Haver écrit que la mitsva de la mila atteste d’une puissante foi en D., qui crée un lien avec le maître du monde.
La circoncision est appelée ‘brit mila’ ( = l’alliance de la mila) car elle souligne le pacte conclu entre l’homme et son créateur.

-> La circoncision illustre la croyance en D., et elle assure le mérite d’habiter le pays d’Israël, comme l’écrit le Maharal (Nétivot Olam – Nétivot ha’Avoda – chapitre 18) :
« Etant donné que la terre [d’Israël] est sainte et distincte des autres pays, D. a ordonné aux juifs de se circoncire.
En effet, la Terre réclame un peuple séparé des autres, tout comme elle est elle-même séparée des autres pays.
Rien, mieux que la mila, qui représente la sainteté, n’exprime cette séparation différenciant [Israël] des autres nations. »

-> A ce sujet, il est écrit dans le Zohar :
« Avraham dit à D. : ‘Si seulement Yichmaël pouvait vivre devant Toi.’
Que fit D.? Il leur donna une portion ici-bas, en Terre Sainte …

Dans le futur, durant un laps de temps considérable, les enfants d’Yichmaël auront le contrôle de la Terre sainte quand elle sera complètement déserte et inculte, exactement de la même manière que leur circoncision est inefficace, superficielle et incomplète.
Ils empêcheront les enfants d’Israël de revenir à leur terre jusqu’à ce qu’ils [les enfants d’Yichmaël] perdent leurs méritent. »

-> Le Ramban (Béréchit 1,1) a dit :
« D. a chassé les rebelles [du pays d’Israël] et y a installé Ses serviteurs, pour montrer que c’est parce qu’ils Le servent qu’ils en hériteront.
S’ils fautent envers Lui, le pays les recrachera, comme il l’a fait pour les peuples qui les ont précédés. »

==> Plus nous renforcerons notre foi en D. et accepterons Sa volonté, plus nous mériterons de vivre en paix et en sécurité en Israël.

[Tâchons d’être différent d’Yichmaël qui incapable de se soumettre à la volonté de D., se laisse aller à ses pulsions du moment tout en se persuadant que telle est bien la volonté de D. ]

Source (b »h) : compilation personnelle issue du livre « Matsmia’h Yéchoua » du Rav Alexander Aryéh Mandelbaum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code