« Et D. dit : Faisons l’homme. »   (Béréchit 1,26)

La création en son entier, a été accomplie par D. seul.
Toutefois, pour la création de l’homme, D. a réclamé la participation d’autres en disant : « Faisons l’homme ».
Mais de qui s’agissait-il?

L’homme est le seul être dont la perfection n’est pas prédéfinie.
Il doit contribuer à sa propre perfection.

D. a créé l’homme incomplet et imparfait et Il désire que l’homme travaille à cette perfection qui fera de lui l’être que D. voulait qu’il soit.

D. a donc dit : « Faisons l’homme. Vous et Moi ensemble.
Je vous donne le potentiel et vous, vous utilisez votre libre-arbitre afin de devenir parfait. »

=> La spiritualité, ce n’est pas ce que vous être, mais ce que vous faites de vous-mêmes.
En ce sens, les anges célestes ne sont pas des êtres spirituels.
Seul l’homme peut y parvenir.

 

Source (b »h) : issu d’un dvar Torah du rav Avraham Twerski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code